Je remercie Ciorane du blog « la cuisine de quat’sous » de m’avoir dédié ce tag culinaire "Saveur d'enfance".


 Il s'agit de mettre en ligne une recette que vos parents vous faisaient dans votre enfance... une recette qui vous refaites et qui vous replonge dans les saveurs de votre enfance. Et top du top c'est de mettre non seulement une photo mais aussi une recette qui est propre à votre famille.


Mémoires de mes papilles


Comme ouvrir une boîte de photographies anciennes nous plonge des années en arrière, la dégustation, la senteur et la vision d’un plat maintes fois mangé dans l’enfance ne peuvent que réveiller de nombreuses scènes du passé.

Le plat que j’ai mangé très souvent durant mon enfance est ce qu’on nomme en Belgique le vol -au- vent (peut-être aussi dans le nord de la France) et qui correspond à la bouchée à la reine française.


Un plat banal, certes, mais différent selon qu’il est préparé maison, servi au restaurant, acheté tout préparé ou encore présenté à la cantine scolaire.

Durant ma petite enfance, (je veux parler d’avant mes 10 ans), j’avais plutôt un appétit de moineau. Les plats trop copieux me décourageaient, les morceaux de viande étaient mâchés pendant un temps infini et avalés par obligation. Par contre, le vol au vent, poulet en sauce et s’avalant facilement était un de mes plats favoris mais sans la croûte en pâte feuilletée !

Alors quand on allait au resto, pas de tracas : - « Pour la petite, un vol au vent sans la croûte, merci ! ».

A l’école : - « Chouette, c’est du vol au vent !». Je ne devrai pas terminer de mâcher ma viande quand presque toute la tablée aura déjà fini…

A la maison, un plat vite fait : - « Ah oui, du vol au vent, hum ! ».


Voilà pourquoi j’ai choisi de vous présenter ce plat que j’apprécie toujours et sans la croûte. Mais chez moi, pas question d’en acheter en bocal dans lesquels on retrouve plus de sauce que de poulet, c’est du fait maison !


Je vous décris ici ma recette classique. De temps en temps j’y ajoute des petites boulettes de viande de veau que je cuis dans le bouillon de cuisson du poulet pendant 10 minutes.

En accompagnement, j’apprécie le riz nature ou des frites.

Je congèle ce plat en portions individuelles. « Ce soir on n’est que deux, pas envie de cuisiner ! 10 minutes au four à micro ondes, quelques frites ou du riz. Voilà un bon plat, vite prêt ! ».


Je passe à mon tour le relais à 5 autres bloggeurs (euses) :

A clémence du blog "Les tentations culinaires de Clémence"

A Virginie du blog "Les gourmandises de Virginie"

A Philou du blog "Un cuisinier chez vous"

A Agastache du blog "Une citrouille dans ma cuillère"

A Céline du blog "Les plaisirs de Céline"

 

saveur_d_enfance_vol_au_vent


Ingrédients : (pour 4 pers.)

  • 1 poulet
  • 50 cl de bouillon de volaille
  • 200 g de champignons
  • Le jus d’un citron
  • 70 g de beurre
  • 70 g de farine
  • 1 oignon
  • 1 carotte
  1. Posez le poulet dans une cocotte, le recouvrir d’eau, ajoutez l’oignon et la carotte et faire cuire à couvert pendant 45 minutes (variable selon la grosseur du poulet).
  2. Retirez le poulet, le laisser tiédir et le nettoyer complètement pour ne garder que la chair.
  3. Filtrez le bouillon et dégraissez le, soit en le laissant refroidir (frigo) complètement et en éliminant alors la couche graisseuse qui s’est formée en surface, soit en le laissant décanter dans un récipient étroit et en enlevant à l’aide d’une cuillère à sauce la couche graisseuse surnageant.
  4. Nettoyez les champignons, coupez les en lamelles et faites les cuire dans une noix de beurre avec un demi jus de citron.
  5. Préparez la sauce : faites fondre le beurre, ajoutez la farine et remuez. Faites cuire le mélange à feu doux pendant 10 minutes en remuant continuellement. Mouillez avec un peu de bouillon filtré en continuant à mélanger, ajoutez progressivement le restant du bouillon (± 50 cl de bouillon au total), remettez sur le feu et faites cuire encore 5 minutes en mélangeant à l’aide d’un fouet. Ajoutez le demi jus de citron restant, poivrez et salez à votre convenance.
  6. Ajoutez les champignons et les morceaux de poulet à la sauce. Rectifiez l’assaisonnement et servez accompagné de riz ou de frites.